Une erreur est survenue dans ce gadget

mardi 22 juillet 2008

Devriez vous réagir ou répondre

Ne réagis pas, répond

Si vous avez jamais fait un peu d’arts martiaux, peut être vous rappelez vous d’une technique d’entrainement particulière, dont votre maitre vous rappelait de temps en temps lorsque vous étiez en face de votre adversaire: « Répond, mais ne réagis pas ! »

Lorsque vous réagissez, vous ne vous comportez pas d’une manière « authentique, » tout ce que vous ferez c’est de donner toute l’importance aux choix de votre adversaire. Vous pensez beaucoup trop à ce que votre adversaire va faire dans le prochain mouvement. Vous pourriez penser : « S’il fait A, je ferai B, mais s’il fait C, alors je ferai… » Vlan ! Vous imaginez la scène. Et donc vous sentirez le besoin de taper à chaque fois par réaction, et vous dépendrez perpétuellement d’un crédit de coups, votre adversaire vous touche et vous voulez récupérer les points qu’il vous a prit, et si ça chauffe vraiment, vous vous retrouverez vous et votre adversaire à vous échanger des coups instantanés, vous avec un coup de pied circulaire et lui avec un coup de poing, et là vous ne seriez qu’en train de vous « tigrer » l’un l’autre, car le tigre avance toujours sans ne jamais faire marche arrière. Je ne vous dis pas la galère qui s’en suit d’un tel combat, même si ce n’est que de l’entrainement.

Par contre, lorsque vous répondez au lieu d’agir, la qualité du combat avec votre adversaire changera complètement, et ce sera vous qui minerez le combat. Vous gardez votre esprit ouvert et vous vous vous concentrerez pour reconnaitre ce qui est en train de se passer véritablement, aussi bien offensivement que défensivement. Vous pourrez enfin ressentir le courant de la rencontre.

Vous ne pensez plus à ce que votre adversaire va faire ou ne va pas faire, vous ne vous centrez plus que dans le présent, et faire confiance au fait que votre corps et vos techniques vont répondre selon les situations dans lesquelles vous êtes. Lorsque vous apercevez une ouverture, vos bras et vos jambes bougeront naturellement pour porter des attaques, et lorsque votre adversaire réagira, vous éviterez facilement son attaque. Vos mouvements deviennent plus abondants et efficaces.

Un combat d’échanges de réactions est un combat compétitif, il s’agit d’un combat de perdant et de gagnant. Il tend aussi à être tendu et fatiguant.

Un combat d’échange de réponses s’apparente plutôt à une danse, il n’y a ni perdant ni gagnant, seulement une expérience intéressante et enrichissante. Vous éprouverez même une sensation revigorante.

La préparation et la pratique peuvent vous permettre d’affuter vos aptitudes de réponse, mais lorsque vous passez au mode « performances » il vaudra mieux laisser tomber et bien croire que vous allez répondre de la meilleure façon que vous pouvez. Si vous trouvez que vos talents de réponse ne sont pas suffisants, vous pourrez toujours vous entrainer et les pratiquer un peu plus.

Evidemment, ceci est une analogie à la vie. Lorsque vous vous retrouvez obsédé par ce qui va se passer dans le futur, vous serez coincé dans le mode « réaction. » Les limites de votre expérience seraient dans ce cas dictés. Vous serez en train d’essayer de contrôler le futur en forçant sur le présent, et ceci vous prive instantanément de toute authenticité.

Lorsque vous restez centré dans le présent, vous serez certain que votre réponse naturelle représente juste ce dont vous avez besoin, vous restez authentique en permettant à votre expression personnelle créative d’émerger sans jamais la forcer.

1 commentaire:

Boulezail a dit…

Bonjour,

merci pour cette magnifique parabole. En plus j'aime beaucoup les arts martiaux et en ai fait un peu. Je ne sais pas si c'est parce que je suis un tigre dans les signes chinois, mais j'ai vraiment cette tactique vaine d'avancer, tourner en rond, m'essouffler. Une catastrophe m'attend dans les jours qui viennent, et il n'y a pas d'issue ... à part peut-être celle de vivre l'instant présent, répondre, comme vous dites, et non réagir. Merci encore.